Oloppet 2017 : Swimrun en Suède

 

 

L'arrivée vendredi à Göteborg sous une pluie battante, nous laissait présager le pire pour le jour de la course. Après un réveil très matinal pour aller prendre le ferry, nous sommes agréablement surpris par le beau rayon de soleil en arrivant sur l'île de Styrsö. 

 

Les suédois font vraiment les choses en grand avec un petit déjeuner très copieux 2h30 avant la course! Parfait pour se mettre en jambes ! 

 

Le départ est donné à 10h. 3, 2, 1, c'est parti à bloc pour 480m (!) de course. Avec 200 binômes sur la ligne de départ, autant bien se placer avant de se jeter dans l'eau. 

 

On sait que le niveau est très relevé en mixte du coup on met du rythme sur  les premier 1000m de natation pour essayer de rester avec le groupe de tête. Puis les chemins s'enchaînent avec des sections techniques que l'on négocie plutôt bien. Par contre, sur les sections de course roulantes on manque cruellement de vitesse. Les sensations ne sont pas bonnes et les jambes sont lourdes. Des équipes reviennent sur nous. Le vent souffle bien et la mer est un peu agitée, Sabrina négocie bien la navigation en mer et nous avons un bon rythme de nage qui nous fait recoller aux équipes plus rapides à pied. Un comble pour un trailer!

 

Après 13 km de course et 2 km de natation, on retourne sur l'île principale de Styrsö. A la sortie de l'eau, on est accueilli par une ambiance digne du tour de France ! Ca nous booste pour les 7 km de course qui suivent.

 

Sab commence à souffrir de la chaleur et doit beaucoup s'hydrater, le répit au ravitaillement est le bienvenu pour remettre un peu d'énergie dans le réservoir ! J'ai la sensation d'avoir les jambes coupées après 20 min de course à pied consécutive. Notre rythme est bien ralenti à la fin de cette section de course où l’on se fait doubler par la première équipe féminine qui avance à un rythme impressionnant. On les retrouvera à l'Otillo en équipe mixte!

 

(copyright Luca Cerutti)

 

S'en suis un enchaînement des petites sections que nous enchaînons plutôt bien. On arrive ensuite sur la seconde grosse île où nous attendent 8km de course à pied sur un terrain mixte entre chemin et route. Malgré un ravitaillement en milieu de section nous sommes un peu dans le dur. L'arrivée se fait sentir, plus que deux sections de natation de 500m, où nous croisons quelques équipes, puis une dernière section de course. Cette dernière débute par un passage très technique dans les rochers et une épaisse végétation basse puis finit par 2,5km de route. L'approche de l'arrivée nous booste et on relance sur les derniers hectomètres !

 

A notre grande surprise on nous annonce deuxième équipe mixte ! Le résultat au général (9e scratch) est positif et l'objectif de se mesurer à des équipes de bon niveau est rempli. En revanche, nous ne sommes pas satisfaits de notre course et de notre forme. Une bonne piqure de rappel à un mois de l'Otillo. Au boulot!

 

Merci à Endorphinmag, Colting et aux organisateurs pour nous avoir permis de courir cette belle course et qui nous a fait prendre la température avant notre grand rendez-vous. L'ambiance sur cette petite île était impressionnante et nous a permis de nous surpasser. L’organisation était parfaite et le cadre magnifique. 

 

A dans un mois à Stockholm !

 



Endorphinmag : Ludo et Sab

Aout 2017.
Newsletter Endorphinmag