NoctiRaid 2019 : compte-rendu

 

Cela faisait 2 mois que nous attendions ça, parfois excités, parfois impressionnés mais toujours impatients!!

Samedi c’était, enfin, le moment, une matinée à tout checker et trois bonnes heures de route, dans la bonne humeur, plus tard nous voilà arrivés au STAPS Paris sud, camp de base de ce Noctiraid!!

 

Dire que prendre nos marques fut un jeu d’enfant est un euphémisme, quel plaisir de ne pas se poser la moindre question sur notre installation ou alors pas plus de 3 secondes avant d’obtenir la réponse…une excuse en moins pour justifier une éventuelle défaillance ;)

 

Dossard N°103, nous partirons donc à 21h51!!

 

Arrivés plusieurs heures à l’avance afin de parer à tout imprévu, ces heures, sans aucun stress (ou presque) nous ont parues des minutes…check du matos, installation des VTT, initiation biathlon, quelques photos, pasta party, préparation des « athlètes » ( ;p) briefing et encouragements aux premières équipes à s’élancer à 21h et nous voilà dix minutes avant notre heure de départ sur nos VTT pour un petit échauffement!!

 

Chacun de nous traversé par des sentiments divers, le moment tant attendu approchant.

  • Aline déterminée comme toujours mais inquiète du rythme que nous pourrions lui imposer
  • Sebastien motivé et prêt mais obsédé à l’idée de réussir à terminer une course aussi longue
  • Jeff impatient d’enfin s’élancer mais inquiet pour un tendon qui l’a forcé à 15 jours de repos jusqu’à ce soir.

 

Nous nous élancerons donc d’ici quelques minutes pour un parcours de:

 

  • 23km de VTT
  • 5 tirs de biathlon chacun
  • 7 km de Trail (1er boucle)
  • 5 tirs de biathlon chacun
  • 7 km de Trail (2ieme boucle)
  • 13 km de run & bike
  • 5 tirs de biathlon chacun
  • 1er parcours de CO
  • 5 tirs de biathlon chacun
  • 2ème parcours de CO
  • ARRIVEE

 

21h50min30s l’équipe juste avant nous démarre, c’est à nous de monter sur le tremplin pour un départ en mode contre la montre du tour de France.

Le décompte est donné, nous déclenchons la première balise et nous nous élançons.

 

Nos premiers tours de roues dans la forêt sombre nous rassurent sur notre éclairage, nous n’aurons pas de difficulté de ce coté là, c’est donc parti pour 23km entre chemins blancs, singles en forêt et petites portions de route.

Les parties en forêt furent un vrai plaisir individuel et les parties plus roulantes un vrai partage en équipe pour se tirer mutuellement et remonter sur le plus d’équipes possibles.

En un peu moins de 1h30 nous voilà de retour au bike park.

 

Un ravitaillement express et nous repartons à l’assaut de notre première session de biathlon. Celle ci comme la suivante n’aura pas lieu. En raison d’une coupure de courant de plus de vingt minutes, les deux premières sessions de tirs seront neutralisées pour toutes les équipes afin de conserver l’équité.

 

Nous nous lançons donc sans attendre sur notre première boucle de trail, comme pour le VTT tout est parfaitement balisé des bénévoles partout remplis d’encouragements malgré la température qui descend en même temps que l’horloge tourne. Le parcours est varié et la lumière de la ville sur les hauteurs et des frontales dans la forêt nous offrent de jolies vues. Plus difficile de s’aider ici, l’objectif est de tenir la meilleure allure sans que Aline n’explose. Les encouragements sont nos seules armes pour soutenir le rythme et après un passage au stand de tir (obligatoire malgré l’annulation de cette 2ème session) et une volonté impressionnante d’Aline, nous terminons les 2 boucles de Trail en 2h.

 

Nous sommes déjà à plus de 3h30 de course à ce moment là et nous décidons de nous attarder un peu plus au ravitaillement avant de repartir car l’épreuve qui nous attend ne sera pas la plus aisée!

 

Nous avions décidé de n’alterner que les garçons sur la partie courue pour faire souffler Aline après 2 épreuves où elle avait du s’employer énormément. On ne peut pas dire qu’elle aura vraiment pu souffler, les deux grosses bosses et les quelques parties bien boueuses (malgré le temps parfait) nous aurons quand même données du fils à retordre sur les VTT.

Nous n’avons pas forcément réussi à respecter les relais que nous souhaitions mais nous venons à bout de cette superbe épreuve d’équipe en un peu plus de 1h20.

 

Avant de partir en Course d’orientation, nous prenons deux minutes pour nous changer et cette fois nous aurons droit à notre session de tir!

Un 5/5, un 2/5 et autre 3/5 (nous ne citerons pas les tireurs lol) ne nous permettrons pas la suppression d’une des 8 balises lors de la 2ème CO.

 

1er parcours de CO, 6 balises à trouver, c’est Aline qui prend les commandes de l’épreuve. Après quelques hésitations pour atteindre la première balise, le temps de trouver nos repères, nous sommes lancés et nous enchainons les 5 à chaque fois un peu plus rapidement.

 

2ème session de tir et c’est un carton plein 15/15, ce qui signifie une balise en moins à trouver au moment de nous élancer pour la 2ème et dernière partie de CO et du raid!!!

 

Un instant pour planifier l’ordre de recherche des balises et nous nous mettons dans les pas de notre petite tête chercheuse de balise, elles tombent les unes après les autres vraiment rapidement. Les déplacements entre les balises, eux par contre, deviennent plus laborieux, les jambes sont raides.

La dernière validée, il ne nous reste que quelques centaines de mètres à réaliser pour passer la ligne d’arrivée!

La distance est une question de perception, pour Aline qui a reprit du poil de la bête il semble n’y avoir que quelques mètres, seb malgré des crampes aux cuisses quelques temps avant trouve les ressources pour terminer à bon rythme, pour Jeff il semble y avoir 20 km encore pour finir, en serrant les dents malgré un tendon à bout de force!!

 

 

Après 7h06 de course nous franchissons la ligne d’arrivée et validons l’ultime balise qui signe la fin de notre épreuve!!!

Après quelques accolades et congratulations pleines de fierté d’avoir terminé, nous sommes impatients de connaitre notre classement!!

Et oui même si nous venions d’abord pour finir, en bons amoureux de la compétition on ne peux pas s’empêcher de vouloir connaitre notre classement.

 

Nous terminons donc 55ième sur les 105 équipes classées et 11ième mixte sur 30!

 

Une grande fierté d’avoir terminé une épreuve aussi longue pour chacun de nous, un vrai plaisir d’avoir partagé ce défis avec nos 2 coéquipiers respectifs et pas d’autres et très satisfaits de notre classement final pour une première!!

 

 

Si nous avons pu prendre autant de plaisir c’est aussi et surtout grâce à l’organisation sans faille du Noctiraid, la gentillesse des organisateurs et la chaleur des bénévoles sur le parcours, tantôt en musique, tantôt déguisés en lapin, tantôt déguisés et en musique et toujours avec des mots d’encouragement!

Tout était millimétré de la première à la dernière seconde, nous n’avons pas rencontré la moindre difficulté (dans le déroulé, on s’entend bien lol) à l’installation comme sur les parcours.

Réussir à rendre un événement aussi complexe à organiser, aussi simple pour les participants c’est ce qu’on appel l’efficacité!! 

Animés par les même sentiments avant, nous sommes plus que jamais tous les trois sur la même longueur d’onde après. Dépassement, partage et performance!!

Ça se matérialisera, individuellement, entre autres, par la participation d’Aline à la saharienne 2019 au Costa Rica, par le premier marathon de Sébastien à Amsterdam et la participation au 42 km du marathon du mont-blanc pour Jeff. Collectivement, même si rien n’est dit, une nouvelle participation ensemble au noctiraid 2020 pourrait bien déjà être cochée!!!



Endorphinmag

Aline Seignez, Fvrier 2019.


Endorphinmag : Facebook Feed