ICE CLIMBING World Cup 2019
LA BELLE MÉDAILLE FRANÇAISE DE LOUNA LADEVANT

La 5e et avant-dernière étape de la Coupe du Monde s’est achevée ce samedi 8 février sur une très belle prestation de la sélection française.
Même si les russes dominent la discipline chez les hommes et chez les femmes, ils se sont clairement fait bousculer ici à Champagny-en-Vanoise, sur une structure unique dans tout le circuit international de l’UIAA (International Climbing and Mountaineering Federation).
Louna Ladevant chez les hommes n’a pas failli sur ses terres, sur une structure qu’il affectionnent tout particulièrement avec son frère Tristan.
Il termine 3e, son premier podium de la saison à seulement 18 ans (et un mois!), sur le circuit Coupe du Monde senior ; et après plusieurs titres dont celui de Champion du Monde Junior en 2017. Chez les filles, la française Marion Thomas, poursuit son cursus scolaire d’ingénieur tout en se plaçant dans le top 10 sur circuit Coupe du Monde depuis le début de la saison.
Ici à Champagny, elle signe une très belle 6e place, avec une grimpe fluide, propre et solide.

ÉPREUVE DE DIFFICULTÉ : MÉDAILLE DE BRONZE POUR LE FRANÇAIS LOUNA LADEVANT
On attendait tous que le local de l’étape, Nathan Clair poursuive sur son exceptionnel debut de saison, comptabilisant 2 podiums qui lui permettaient de pointer à la troisième place du classement général de difficulté de la Coupe du Monde avant l’étape de Champagny-en-Vanoise.
Mais la médaille est venue du plus jeune du circuit, Louna Ladevant qui, à seulement 18 ans (depuis un mois), n’a pas failli.
Fort aux qualifications, serein et ultra rapide en demi-finale, il a abordé la finale ultra concentré.
La tension était palpable quand le dernier grimpeur s’est élancé, le jeune suisse Yannick Glatthard, qui pouvait chambouler le classement.
Sa précipitation l’aura perdu, car il chute dans le mur final, laissant le clan français exploser de joie.
Chez les filles Marion Thomas assoit son statut de leader de la sélection française avec une grimpe solide et propre.
Elle finira 6e de cette étape, consolidant sa place dans le top 10 mondial, derrière les russes et les coréennes qui dominent la discipline.
Seule la suissesse également Championne du Monde de bloc à Bercy en 2016, Petra Klingler, vient bousculer les habitudes en se classant à la 3e place.
    
ÉPREUVE DE VITESSE : L’ARMADA ÉTAIT RUSSE
Aucune discussion possible, la suprématie russe dans les épreuves de vitesse était indiscutable, tant chez les hommes que chez les femmes.
On retrouve donc 4 russes au 4 premières places chez les hommes avec Anton Nemov, impérial depuis le début de la Coupe du Monde, sans fausse note, qui assure son statut de leader de la Coupe du Monde de vitesse.
Le jeune Tristan Ladevant (France) n’a pas eu de chance en lui étant opposé directement en quart de finale au un contre un.
Chez les filles, la bataille était également russe, et si la leader du circuit Ekaterina Koshcheeva chute lors des quarts de final, ce n’est que pour laisser la place à une autre russe, Natalia Savitskaia.
Et pour assoir proprement les choses, 8 russes aux 8 premières places. Ça, c’est fait !
    
    
LES PODIUMS
    
DIFFICULTÉ FEMME
1. TOLOKONINA Maria (RU)
2. SHIN Woonseon (COR)
3. KLINGLER Petra (SUI)
          

VITESSE FEMME
1. SAVISTSKAIA Natalia (RU)
2. FEOKTISTOVA Ekaterina
3. BOGDAN Valeriia (RU)
          

DIFFICULTÉ HOMME
1. KUZOVLEV Nikolaï (RU)
2. HEEYONG Park (COR)
3. LADEVANT Louna (FR)
          

VITESSE HOMME
1. NEMOV Anton (RU)
2. SUKHAREV Anton (RU)
3. KUZOVLEV Nikolaï (RU)
    
    
LA TOUR DE GLACE
Nichée dans un vallon classé, la structure de glace de Champagny-en-Vanoise a toujours été un ovni dans le circuit international, une structure unique en Europe.
Posée sur 3 pattes, elle s’élance sur plus de 24 m de haut offrant des voies d’escalade inédites et de tous les niveaux.
On y décèle une certaine poésie givrée entre chaque glaçon qui s’y forme mettant les nuances de couleurs en perspective grace à l’éclairage en nocturne.
Formes éphémères dans un univers préservé, la structure de Champagny-en-Vanoise se prête au jeu de l'image à merveille.
          
LE CIRCUIT MONDIAL
11 janvier -> 24 février 2019
Asie, Europe, Amérique du Nord, Russie

    11-13 janvier - Corée - CheongSong
    18-20 janvier - Chine - Hengshui City
    25-26 janvier - Suisse - Saas Fee
    01-03 février - Italie - Rabenstein
    08-09 février - France - Champagny-en-Vanoise
    22-24 février - USA - Denver : Finales
    08-10 mars - Russie - Kirov : Championnats du Monde
    30 nations
    130 athlètes

    
L’organisateur : la FFCAM
Créé en 1874, le Club alpin français (CAF) est l'une des plus anciennes associations consacrées à la pratique et à la connaissance de la montagne sous tous ses aspects.

En 1996, le Club alpin devient fédération sportive. Elle prend le nom de Fédération française des clubs alpins et de montagne (FFCAM) en 2004.
La FFCAM se donne pour mission de rendre accessible au plus grand nombre une pratique autonome et responsable de la montagne : Alpinisme, randonnée, escalade, ski de montagne, raquettes, sports aériens, vélo de montagne, descente de canyon, spéléologie, etc.
Dans cet esprit, elle contribue à la formation et à la sécurité des usagers de la montagne, à l'aménagement du territoire et à la protection du milieu naturel, à l'élaboration et à la transmission d'une culture montagnarde.

Membre de l'UIAA (Union internationale des associations d'alpinisme) et du Club Arc Alpin, elle est un acteur incontournable du monde de la montagne.
La FFCAM représente :

    95 000 licences au sein de 385 clubs et 52 comités territoriaux répartis en France,
    7 500 bénévoles,
    123 refuges et chalets de montagne en gestion, entretien et rénovation,
    De nombreuses actions de préservation et de valorisation du patrimoine naturel de montagne.

Plus d’infos : www.ffcam.fr

 

INFOS Agence MRP Morgan Le Lann

©MONICA DALMASSO


Endorphinmag : Facebook Feed

Newsletter Endorphinmag