Corsicaraid 2018 : Jour 2

 

L'Alta Rocca, c'est le maitre mot pour ce deuxième journée du Corsicaraid. Les concurrents vont chasser sur la "terre des seigneurs" toute la journée. Mais le programme est copieux. Sentier abrute, single trialisant, curiosité géologique, terre, cailloux, eau, tout va y passer.

 

Première section de Trail depuis le lieu de bivouac à côté de Zonza. L'objectif est de rallier le col de Bavella en passant par le trou de la bombe. Ces noms évoquent à tous quelquechose. Ce sont des endroits qui se suffisent à eux même. On ne peut être qu'emerveillé en les rencontrants. Ce fut le cas notamment à la balise 3 au trou de la bombe.

 

Que peut-on voir comme autre merveille dans le pays de l'Alta-Rocca ? Le canyon de Purcaraccia bien sur. Haut lieu du canyon en Corse, il propose une succession de rappels de sauts et de toboggans. Les raideurs ont apprécié cette section non chronomètrée qui va les raffraichir et leur procurer des sensations fortes. Ce canyon n'est cependant pas un canyon de niveau débutant. le Corsicaraid maitrise la sécurité dans cet environnement. Les guides présents à tous les endroits importants, sécurisent et rassurent les raideurs pour qui c'était leur premier canyon. A ce jeu une chute a été à déplorer. Les médecins présents sur la section ont de suite porté les premier secours et médicalisé le raideur. Après un check-up complet, la direction de course a pris la décision de déclencher un secours héliporté. Le canyon a donc été un temps dédié à ce sauvetage puis les équipes encore engagées dans le canyon ont put le terminer.

On peut sans surprise vous dire que l'organisation de la course a fait preuve d'un grand professionalisme et a su gérer avec le recul nécessaire dans ces circonstance, et leur expérience, ce fait de course important.

 

A la fin du canyon les raideurs avait 2 choix :

 

  • Soit ils repartaient sur l'enchainement deux sections de  VTT  dont la première, typée montagne
  • Soit ils continuaient sur la seconde section de VTT sans effectuer la première.

 

17 équipes prendront la première option. Le reste préférant s'economiser ou alors n'ayant pu franchir la barrière horaire de 14H30 à la fin du canyon, elles n'avaient de ce fait, plus le choix.

 

Le parcours VTT a été noté 3 étoiles à l'unanimité des raideurs. Certes certains passages étaient très trialisants, certaines montées longues, mais les singles empruntés ont fait oublier tout le reste.

La dernière équipe à avoir fini, le team les 3 petits Pinzuti, en finissait à 20H30. 11H30 d'effort sur la journée.

 

L'ensemble des concurrents gardera cette journée gravée dans leurs esprits. Le canyon a été la pièce maitresse du jour..

 

 

 

d'autres commentaires de notre part ici :

 

http://www.endorphinmag.fr/detail_item.php?i=1900

 

http://www.endorphinmag.fr/detail_feed.php?i=212

 

 

http://www.endorphinmag.fr/detail_item.php?i=1895

 

 

 

Endorphinmag Juin 2018 - @PC


Endorphinmag : Facebook Feed

Newsletter Endorphinmag